Site icon TeamSegeon – Passions Of Champions

[L’Express Turf] Jaimie Juliette Ségeon : «Cédric ne méritait pas un tel traitement»

L’épouse du jockey Cédric Ségeon se confie

Jaimie Juliette Ségeon : «Cédric ne méritait pas un tel traitement»

Indésirable au Champ de Mars suite à l’affaire Triad Of Fortune et frappé d’une interdiction de quitter le pays, où il dut assister à la cérémonie mortuaire de son jeune frère par Skype, Cédric Ségeon a connu les pires moments de son existence. A ses côtés, son épouse, Jaimie Juliette Ségeon, impuissante, mais pas résignée, a aidé, à travers sa famille et son amour, à lui garder la tête hors de l’eau.

Cela faisait plus de trois semaines que Jaimie Juliette Ségeon avait été approchée pour cette interview. Cédric Ségeon avait été prévenu au préalable mais on sentait bien le scepticisme ambiant en vue d’une telle démarche. La décision, bien que dissimulée, de tirer un trait sur toute l’affaire, de peur d’être à nouveau dans l’œil du cyclone, avait été déjà prise. Le hasard faisant bien les choses, je le trouve, un dimanche, attablé dans un restaurant connu du nord. Je retente ma chance : «On fait cette interview Cédric. Ton épouse a des choses à dire.» Il fait la moue, prend son temps et hoche finalement la tête. «Okay on le fait !», m’a-t-il répondu. Le rendez vous est donné samedi après la dernière course de la 4e journée.

«Injustice !» Voila ce que ressent l’épouse du jockey lorsqu’elle se remémore cet épisode proche du funeste. «Vous n’imaginez même pas ce qu’il a pu ressentir à ce moment de sa vie, et par ricochet, ce que notre couple à dû subir», a-t-elle martelé.

Le comble de la cruauté liée à cet acharnement étatique envers son époux fut l’interdiction d’aller assister aux funérailles de son jeune frère en France en 2016. Elle se souvient que Cédric Ségeon était «complètement abattu de ne pouvoir prendre l’avion pour être avec sa famille endeuillée». Elle enrage ! : «On a été obligé d’assister à la cérémonie mortuaire à travers Skype de chez moi, seuls dans une pièce !», avant de prolonger son récit difficilement : «C’était vraiment dur pour lui. C’était cruel et vicieux. Cédric ne méritait pas un tel traitement.»

Son engagement professionnel dans le secteur hôtelier, nous a-t-elle fait part, lui inspire une chose : «Aimer mon pays de mon cœur pour ainsi partager cette amour aux clients pour qu’ils reviennent.» Reste que pour «la toute première fois de ma vie, je me suis mise à haïr mon pays», a avoué notre interlocutrice, sous le regard approbateur de sa mère.

«Ce n’est pas un mariage blanc»

Qu’a-t-elle à répondre aux mauvaises langues qui prétendent que son union avec le Français avait pour principal motif de permettre à ce dernier d’obtenir la nationalité mauricienne ? A cette question, la jeune dame, ayant visiblement un caractère bien trempé, dira que «les gens peuvent croire ce qu’il veulent». Elle l’affirme haut et fort : «Ce n’est pas un mariage blanc pour pouvoir vivre à Maurice. On s’est marié par amour et pour aucune autre raison.»

Le couple s’est rencontré il y a trois ans. Depuis, «on ne s’est plus quitté». L’idylle débuta lors d’un échange anodin là où Jaimie Juliette Ségeon travaillait : «Il venait souvent dîner là où je bossais. Des messages ont suivi et je vous laisse deviner la suite.»

Cédric Ségeon est le premier à le reconnaître, le soutien de sa belle-famille a été d’une grande aide. On sent toutefois que la jeune femme souhaite relativiser : «Ma famille était la pour lui, certes. Mon père et ma mère l’ont traité comme leur propre fils. Il était seul à Maurice. Il n’avait personne. Ils avaient tous disparu. Il ne travaillait plus. On l’a privé de sa dignité d’homme en l’empêchant de gagner de quoi subsister. Cela dit, Cédric a pu surmonter tout cela grâce à son courage et sa persévérance. Malgré l’adversité, il a tenu bon. Il ne s’est jamais laissé aller au défaitisme. Je l’admire vraiment pour ça.»

Si ceux qui gravitaient autour du Français lors de ses heures glorieuses ont presque tous disparu, Jaimie Juliette Ségeon témoigne du soutien que Patrick Merven. «Il a été là pour Cédric. Patrick Merven a attendu le plus longtemps possible. C’est un homme de principe et d’honneur.»

 

Jonathan Chatigan (L’Express Turf)

Exit mobile version