Site icon TeamSegeon – Passions Of Champions

Fan of the Week – Kenny Mickaël Zannetti

Parlez-nous de vous.

Je m’appelle Kenny, j’ai 20 ans et je suis originaire de Pointe aux Cannoniers. Je suis apprenti jockey au Danemark pour l’écurie Stott Racing

Comment êtes vous devenu fan de Cédric Ségeon ?

C’était à l’époque où il montait chez l’écurie Maingard. J’ai toujours adoré le fait qu’il attendait les barres intérieures et sa rage de vaincre. Ça a fait le déclique.

Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez appris la nouvelle que Cédric Ségeon pourra à nouveau excercer à nouveau au Champ de Mars?

J’ai eu une profonde joie parce qu’il est un jockey de classe, taillé pour la piste du Champ de Mars.

Quelle est votre opinion sur les personnes qui critique Cédric Ségeon lorsqu’il perd une course ?

Parfois un bon jockey doit savoir accepter les critiques car ça aide vraiment à s’améliorer davantage. Il y a bien sûr des détracteurs « pseudos experts » qui poussent parfois le bouchon trop loin. Ce serait mieux de venir avec des critiques concrètes.

Quelle différence voyez-vous entre le Cédric Ségeon d’il y a 3 ans et celui de maintenant ?

Je n’ai pas eu l’occasion de le revoir depuis, mais je dirais qu’il est beaucoup plus vigilant et qu’il sait qui sont les vrais.

Parlez-nous de vos souvenir ou une course que vous n’allez jamais oublier ?

Je dirais la course de Besugo. Ma petite sœur aimait beaucoup ce cheval et elle était venue aux courses lorsqu’il avait couru. Or, pour elle qui ne venait pratiquement jamais, c’était une victoire mémorable bien emmenée par Cédric.

Un message – 1. Aux fans de Cédric Ségeon ?

‘Big up’ à vous de faire vibrer le Champ de Mars pour ce géant malgré vent et marré

2. A Cédric Ségeon lui-même ?

De continuer à faire ce qu’il sait faire le mieux : gagner des courses. Pourquoi pas viser le titre de champion ou de finir sur le podium pour un retour et j’espère le revoir pendant mes vacances après la saison régulière en Scandinavie pour fêter dignement tout ça.

Exit mobile version